• animation bandeau08
  • animation bandeau03
  • animation bandeau04
  • animation bandeau01
  • animation bandeau07
  • animation bandeau02
  • animation bandeau09
  • animation bandeau06
  • animation bandeau10
  • animation bandeau05

Gastro-entérologie

 

Cette discipline est vouée à l’exploration des maladies qui touchent le système digestif : l’estomac, les intestins, le colon. Elles ont diverses origines :

  • Congénitale (l’animal naît avec une malformation)
  • Parasitaires (vers intestinaux)
  • Bactériennes (telle que la salmonellose)
  • Virales (telle que la parvovirose)
  • Auto-immunes (telles que les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin)
  • Cancéreuse…

Les symptômes les plus fréquents des maladies digestives sont la diarrhée, les vomissements, mais aussi le manque ou la perte d’appétit, associés ou non à une perte de poids. Ceux-ci peuvent être d’apparition brutale (aigüe) ou progressive (chronique).

En consultation, l’exploration des maladies digestives passe par des analyses sanguines, de selles, et de l’imagerie (plus fréquemment l’échographie abdominale), et si nécessaire, une endoscopie digestive. L’animal doit être présenté A JEUN, de la veille au soir, 18 heures (vous pouvez lui laisser sa gamelle d’eau). Si ces examens sont nécessaires, il est possible que nous gardions votre animal hospitalisé pour la journée, parfois 48 heures, de manière à pouvoir les réaliser.

L’endoscopie digestive est fréquemment utilisée de manière à pouvoir visualiser directement la muqueuse de l’estomac, du duodénum (première partie de l’intestin), et du colon. Elle est également indispensable pour obtenir des biopsies et donc un diagnostic définitif de certaines maladies.

Préparation à l’endoscopie, si elle est indiquée :

Votre animal va subir une endoscopie digestive. Cet examen s’effectue par voie haute (examen de l’estomac et du duodénum : première partie de l’intestin) ou par voie basse (colon et partie distale de l’intestin).
L’animal est anesthésié puis une caméra est insérée dans sa bouche et descendue jusque dans son estomac. A la suite de cela, de petites biopsies sont prises au travers de la caméra. Ces biopsies sont de petite taille, mais ne prennent pas toute la paroi de manière à ne pas la perforer.

Si une endoscopie par voie basse est effectuée (coloscopie), des lavements sont nécessaires au préalable, et l’animal doit être à jeun de 36 heures.