• animation bandeau08
  • animation bandeau03
  • animation bandeau04
  • animation bandeau01
  • animation bandeau07
  • animation bandeau02
  • animation bandeau09
  • animation bandeau06
  • animation bandeau10
  • animation bandeau05

Maladies auto-immunes

Les maladies auto-immunes sont des maladies au cours desquelles le système immunitaire se dérègle, et attaque l’organisme qu’il est sensé protéger. C’est alors qu’il devient néfaste pour le ou les organes qu’il atteint.

Ces maladies peuvent atteindre de multiples organes séparément, ou plusieurs à la fois.

Des exemples de maladies auto-immunes fréquentes sont :

  • L’anémie hémolytique auto-immune
    • Au cours de laquelle le système immunitaire détruit les globules rouges du chien ou chat malade
  • La thrombocytopénie auto-immune
    • Au cours de la quelle les plaquettes sanguines sont détruites par le système immunitaire
  • La maladie inflammatoire chronique de l’intestin
    • Au cours de laquelle le système digestif n’assimile plus car il est attaqué par le système immunitaire
  • Le Lupus Erythemateux Disséminé
    • De nombreuses cellules de l’organismes, appartenant à différents organes, sont détruites par le système immunitaire
  • La polyarthrite autoimmune
    • Les articulations sont attaquées par le système immunitaire
  • Et d’autres…
    • Maladies rénales, oculaires,…

Le diagnostic de ses maladies passe par une première étape de recherche de désordres sous-jacents qui pourraient en être la cause. On recherche donc certaines maladies infectieuses ou certains cancers, en fonction des organes atteints. Les examens requis sont souvent des analyses de sang, d’urines, et puis des examens plus ciblés sur les organes atteints (endoscopie digestive, ponction de moëlle osseuse, ponctions articulaires…).

Il est important de noter que l’administration de corticoïdes (cortisone et autres apparentés), peut empêcher le diagnostic de ces maladies en les masquant).